webleads-tracker

Accueil > Utilisez et gérez des modèles CAO 3D > Téléchargez des plans CAO 2D et des modèles 3D gratuits > « TraceParts contribue à une meilleure maîtrise de nos moyens de production »

Tefal logoAvec 19000 collaborateurs dans le monde, le groupe SEB détient 10% du marché mondial du petit électroménager évalué à 26 milliards d’euros (soin du linge, de la personne, préparation des aliments et des boissons, cuisson électrique, entretien et confort de la maison) et près de 15% du marché mondial des articles culinaires (poêles, casseroles, faitouts, autocuiseurs, …) estimé à 6,5 milliards d’euros.

 

Son histoire commence en 1857 dans le village de Selongay près de Dijon avec la naissance de la«ferblanterie» (travail du fer blanc) Antoine Lescure. Transmise de générations en générations, la manufacture Lescure ne deviendra la Société d’Emboutissage de Bourgogne – SEB – qu’en 1944. La transformation du métal reste un savoir-faire important du groupe.

 

The Tefal Machinery Department is dedicated to designing the production infrastructureGrâce en particulier au succès de la « super-cocotte » dans les années 50, le Groupe SEB s’est développé par croissante interne et externe. Il regroupe aujourd’hui 20 marques, dont 6 ont une vocation mondiale : Tefal (la société a rejoint le groupe en 1968), Rowenta, Moulinex, Krups, All-Clad et Lagostina. D’autres marques sont spécifiques à des marchés locaux, comme SEB et Calor pour la France et la Belgique. Le groupe SEB vend 80% de ses produits hors de France, dans plus de 120 pays. Il s‘achète 6 articles du groupe dans le monde chaque seconde !

 

Le site Tefal de Rumilly emploie plus de 2000 personnes. Il est aussi un des quatre pôles de compétences du groupe SEB pour les articles culinaires. Les autres sont situés au Brésil, en Chine et à Selongey, berceau de la société fondatrice. Ce dernier pôle est spécialisé dans les cocottes et les calottes.

 

skillets, saucepans, stockpots, pressure cookers TEFALLe département Machines Spéciales du site de Rumilly est constitué d’une équipe de sept personnes dédiée à la conception des moyens de production. Stéphane Charvin, chef de projet dans ce département, en présente les missions : « Notre métier est très polyvalent, puisque nous intervenons depuis la pré-étude jusqu’à la mise en route des machines sur les sites de production, et assurons la coordination des divers corps de métier. Certaines études d’équipements sont partiellement ou complètement sous-traitées. Parallèlement à notre structure, un bureau d’études Outillages prend en charge la conception des outils de presse ». Tefal garde en effet la maîtrise de la transformation du métal, alors que l’injection plastique et la coulée à chaud de la fonte ou de l’acier sont confiées à des prestataires extérieurs.

 

La 3D : de nouvelles exigences

Tefal est progressivement passée du dessin assisté par ordinateur à la CAO 3D à partir de 2000. Les derniers postes 2D ont disparu en 2003 au profit de Pro/ENGINEER. Cinquante licences équipent aujourd’hui le département R&D, le BE Outillages et le département des Machines spéciales.

« C’est avec le passage à la 3D que nous avons vu émerger deux problèmes : quelques erreurs dans la modélisation – même simplifiée – des composants du commerce et un temps important passée sur cette modélisation à partir des catalogues papier », remarque Stéphane Charvin. « A ces deux handicaps, générateurs de problèmes d’assemblage et de perte de productivité, s’ajoutait la difficulté de standardiser les pièces utilisées dans nos machines. Nous avons donc commencé à utiliser les différentes bibliothèques CAO proposées par les fabricants, mais nous avons compris rapidement que ce premier pas ne nous permettrait pas toujours de disposer de modèles Pro/ENGINEER immédiatement exploitables et que nous perdrions encore trop de temps dans la recherche des composants. Lorsque nous avons testé TraceParts, l’application et la richesse des contenus ont suscité l’adhésion immédiate des utilisateurs. Nous avons installé des licences flottantes pour faire face à nos besoins. »

 

Une plus grande standardisation

L’équipe conçoit de nouveaux moyens de production et transforme également des machines existantes pour les adapter à la fabrication de nouveaux produits. Stéphane Charvin insiste sur la nécessité de réduire le nombre de pièces différentes utilisées dans les études : « Plus nous utilisons des pièces communes aux différentes machines, plus il est facile et rapide de les dépanner ou de les adapter à de nouveaux produits. La bibliothèque TraceParts est très riche et sa facilité de recherche pouvait engendrer une explosion des références utilisées. Nous avons trouvé avec TraceParts une solution pour atteindre nos objectifs de standardisation ».

 

thanks to TraceParts, Tefal's Machinery Department is firmly in control of designing and upgrading the brand's production facilities

 

Une bibliothèque interne a donc été créée qui s’enrichit des éléments sélectionnés et générés sur l’application TraceParts, avec une priorité d’utilisation pour les composants déjà enregistrés. L’équipe du département peut aussi modéliser une pièce spéciale et la mettre dans la bibliothèque en lui appliquant une classification comparable à celle utilisée par TraceParts. Au delà de la standardisation, la sortie des nomenclatures a gagné en cohérence.

 

« Ceci a nécessité une bonne synchronisation entre les paramètres des modèles que nous concevons sur Pro/ENGINEER et ceux des modèles TraceParts. » remarque Stéphane Charvin qui conclut : « Ce travail, réalisé avec le support de TraceParts, nous a donné pleinement satisfaction. C’est d’ailleurs le cas de toutes les tâches que nous sommes amenés à leur confier comme l’installation des nouvelles révisions ou la mise en conformité avec les versions successives de Pro/ENGINEER. Ce type de support peut paraître classique mais il est fait dans le strict respect de nos exigences en termes de sécurité informatique, par exemple nos dispositifs de pare-feu. L’ensemble du groupe SEB, dans un marché fortement concurrentiel, est en effet très pointilleux sur la préservation de sa propriété intellectuelle ».

 

Gain de temps dans les études, fiabilité accrue, plus de standardisation : le département Machines Spéciales de Tefal a réussi, grâce à TraceParts, à mieux maîtriser la conception et l’évolution des moyens de production de la marque.

 

Pour plus d’informations :
Tefal : http://www.tefal.fr/
Contactez nous : info@traceparts.com