webleads-tracker

Boutet logoQuand une entreprise affiche des décennies d’existence, on imagine aisément sa capacité d’innovation et d’écoute constante des besoins de ses contemporains.

 

Mais pour la société BOUTET, il faudrait plutôt parler de siècles! Edouard Noël Boutet, joaillier, était fournisseur de la Manufacture Royale d’Armes de Versailles… Il faudra quand même attendre le début du siècle dernier pour qu’apparaisse la « Manufacture de Matières Plastiques René Boutet et Compagnie » spécialisée dans la poignée industrielle.

 

Depuis plus de 80 ans donc, la société avait alors su exploiter la toute jeune « mélamine », la société BOUTET est spécialiste des composants de serrage. Sa gamme de produits a évolué avec les besoins des industriels : poignées, boutons, manettes, doigts d’indexage, mais aussi sauterelles…Elle est basée à Saint Ouen sur Seine (93).

 

Souvent copiée, jamais égalée

Dès 1950, BOUTET fut le premier fabricant mondial de poignées industrielles dont les formes étaient réputées. Elle fut aussi la première à proposer une gamme de poignées en inox, particulièrement prisée dans les industries médicale et alimentaire. Il en fut de même pour les poignées en couleur, permettant par exemple de « marquer » visuellement la fonction assurée (par exemple rouge pour la sécurité) ou associées à des marchés particuliers (blanc pour la santé,…).

 

Les éléments de serrage sont en effet des pièces visibles. C’est la raison pour laquelle BOUTET fait appel à des designers réputés pour dessiner les formes de ses composants.

 

Since 1950, BOUTET was the first world manufacturer of industrial handles with famous shapes
La société affiche, non sans fierté, qu’elle n’a pas de service après-vente!
Ses composants survivent en effet largement aux machines qu’ils équipent (machines agricoles, machines spéciales, etc.).

 

Elle a connu une croissance fulgurante avec l’essor de l’industrie automobile et de la machine-outil en Europe et fournit aujourd’hui 80% des grands groupes industriels dans le monde. Son catalogue propose aujourd’hui plus de 8000 références.

 

 

Conquérir de nouveaux marchés

La faible croissance de la production industrielle en Europe a amené BOUTET à partir à la conquête de nouveaux marchés.

 

Jean-Michel Stetten, petit-fils de René Boutet, est aujourd’hui Président de la société : « Nous avons pris la mondialisation comme un défi et comme une opportunité. Même si nous cherchons toujours à privilégier le contact direct, il nous fallait trouver de nouvelles voies, en particulier aller chercher des clients plus loin et adresser de nouveaux secteurs. Par ailleurs, des utilisateurs de nos produits nous demandaient ponctuellement, mais de plus en plus fréquemment, des plans électroniques de nos composants. »

 

En 2002, l’entreprise a demandé à TraceParts de créer et mettre en ligne une bibliothèque de ses composants. Sa première demande concernait des représentations 2D, la plupart des pièces étant alors dessinées à la main. Certains outillages sont même encore couchés sur de magnifiques plans très anciens. Après quelques mois de réflexion, Jean-Michel Stetten a compris que des modèles tridimensionnels lui seraient rapidement demandés et a opté pour une bibliothèque mixte 3D+2D.

 

« Le choix du prestataire – aujourd’hui nous parlons sans hésiter de partenaire – fut assez simple : nous avons interrogé quelques sociétés du secteur industriel qui avaient confié la réalisation de leurs catalogues à TraceParts. Leur enthousiasme nous a convaincus. Un choix que nous referions sans hésiter aujourd’hui, »précise Jean-Michel Stetten, « d’autant que nous avons découvert une équipe avec laquelle les contacts humains étaient chaleureux et qui faisait preuve d’un sérieux indéniable : respect des délais et qualité technique. Ce sont justement les valeurs que notre société met en avant. Enfin, le modèle économique nous a séduits et répondait pleinement à notre quête de nouveaux marchés. »

 

 

the BOUTET company has equipped itself with 3D CIM design technologyCinq mois ont suffit à l’équipe TraceParts pour modéliser et référencer l’ensemble de la gamme. C’était précisément la délai annoncé…

 

 

« Le succès de TraceParts, c’est aussi le nôtre »

Jean-Michel Stetten se dit ravi de l’expansion et du succès croissant de TraceParts et cette remarque est d’abord représentative de la relation de confiance qui s’est tissée entre les deux sociétés. C’est une satisfaction doublement motivée : « Le succès de TraceParts nous garantit la visibilité et l’accessibilité de nos composants dans le monde entier. »

 

C’est ce que confirme l’analyse des accès au catalogue en ligne : « Le nombre de sociétés qui téléchargent nos fichiers est désormais plus important. Nous enregistrons des téléchargements dans des bureaux d’études répartis sur la planète et les ouvertures de comptes qui suivent de quelques jours ou quelques semaines ces accès nous montrent que les catalogues TraceParts sont très utilisés et nos composants toujours très appréciés », observe Jean-Michel Stetten qui note également que la demande de modèles 3D dépasse largement celle de plans 2D.

 

Parallèlement à la démarche menée avec TraceParts, la société BOUTET s’est elle-même équipée de moyens de conception CFAO 3D et communique aussi désormais dans ce mode avec les designers.

 

Si le « catalogue bleu » de BOUTET est encore nécessaire et très demandé, particulièrement par les services achats des entreprises, la production de catalogues papier en anglais est désormais arrêtée. l’espace anglophone du site www.boutet.fr renvoie directement vers les pages dédiées et en anglais du catalogue en ligne TraceParts.

 

La société BOUTET a encore en mémoire ce qui a motivé son choix. Elle a donc rejoint le club très ouvert des industriels qui recommandent sans hésiter TraceParts à ceux qui leur demandent conseil!

 

 

A propos de BOUTET

BOUTET, premier fabricant au monde dès 1950, innove la plus grande gamme de composants de serrage. Des tracteurs aux commandes des avions, ses pièces sont sur toutes les machines; les « formes » des boutons de serrage BOUTET sont devenues des grands classiques. Au souci du design, il faut ajouter la légendaire qualité de résistances des fabrications BOUTET.
Dès les années 90, BOUTET décline sa gamme en 7 couleurs grâce à la mise au point d’un nouveau procédé de moulages en petite série. Il sera encore le premier à proposer la gamme en version inox puis à produire des pièces Thermodur spécial résistant à 180 degrés Celsius.
BOUTET fournit aujourd’hui 80% des grands groupes industriels dans le monde.
Dans son rapport quotidien avec l’industrie, BOUTET privilégie toujours le contact direct, préfère bâtir des relations à long terme avec des clients dynamiques et choisit la qualité à la quantité. Humilité, discrétion et efficacité sont au service de la clientèle pour davantage de rapidité, d’efficacité et d’économie. La passion pour le travail bien fait est le legs des années 50.

 

Pour plus d’informations :
Boutet : www.boutet.fr

Modèles CAO de Boutet sur tracepartsonline.net : www.tracepartsonline.net

Contactez nous : info@traceparts.com