webleads-tracker

Accueil > Restez informé ! > Communiqués 2009 > Tentative de traversée à la nage en un temps record jusqu’au Danemark.

Le collaborateur de TraceParts arrêté uniquement par le pollen toxique des algues.

Amberg, 18 novembre 2009 – L’an dernier, Christian, chef de projets en catalogues 3D chez TraceParts, a été le troisième Allemand de l’Histoire à traverser à la nage le détroit de Gibraltar, et cela sans porter de combinaison en néoprène, alors que la température de l’eau n’était que de 18° C (plus de détails sur cet exploit : http://www.traceparts.com/fr/news/communiques-2008/pr30092008/).

 

 

Last year Christian, who works at TraceParts, became the third German in History to successfully swim across the Strait of GibraltarCette année, il s’est préparé à relever son nouveau défi. Il s’agissait de traverser le détroit de Belt long d’environ 25 km entre l’Allemagne et le Danemark. Christian n’était que la dixième personne à tenter cette traversée du détroit de Belt.

Sa préparation s’était de nouveau déroulée de façon optimale et Christian se sentait en pleine forme. Depuis le début de l’année, il avait encore parcouru plus de 600 km dans l’eau pour se préparer.

Le 5 Août dernier, c’est à Fehmarn, une île allemande sur la mer Baltique, que Christian est entré dans l’eau à 18,5° C. Étant donné la forte pollution, il devait cette fois lutter non seulement contre les vagues et le courant, mais aussi contre divers autres obstacles, notamment une multitude de méduses.

 

Accompagné d’un cotre d’assistance à bord duquel se trouvait son fils Vincent, l’employé de TraceParts a parcouru les premiers kilomètres et, aux deux tiers de la distance, s’est retrouvé en passe de battre un incroyable record ! Toutefois, Christian s’est alors trouvé face à un tapis d’algues de deux kilomètres de large. Il est vite devenu évident qu’il ne pouvait pas le contourner et devait se frayer un chemin directement à travers. Or, à ce moment-là, ni Christian ni l’équipage du cotre qui connaissait les lieux ne savaient que ces algues étaient en fleurs et dégageaient un pollen toxique.

 

Le pollen est entré dans sa bouche et son nez et a provoqué une gêne croissante. Peu après, Christian a ressenti les premiers problèmes à l’estomac, au point qu’il a été pris de vomissements à cinq reprises. Il ne pouvait donc plus s’alimenter en glucides, mais il était hors de question d’abandonner pour ce nageur de longue distance.Il a fendu les flots kilomètre après kilomètre, se rapprochant toujours plus de la côte danoise. Les premières maisons sur la côte étaient déjà en vue ; il a puisé dans ses dernières forces pour tenter de parcourir les trois kilomètres jusqu’à son but. Mais le pollen toxique avait eu raison de son corps, et Christian a dû être sorti de la mer Baltique, harassé.

 

Sa tentative de traversée a donc pris fin après 22 km parcourus en quatre heures et 40 minutes. À seulement trois kilomètres de la côte danoise, Christian a dû abandonner, complètement affaibli par des signes d’empoisonnement. Un peu plus tard, des parties de la plage ont été fermées en raison de la présence du pollen des algues toxiques à travers lesquelles Christian avait nagé avec une détermination sans faille.

 

 

TraceParts employee stopped only by toxic algae pollen

« Je tenterai cette traversée trois fois au total », a annoncé Christian, fixant ainsi son objectif de l’année prochaine.

L’équipe TraceParts au grand complet croise déjà les doigts pour lui. Nous publierons un autre communiqué sur cette nouvelle tentative l’an prochain.

News




Recevez les mises à jour mensuelles des derniers modèles CAO téléchargeables sur la plateforme CAO TraceParts

Inscrivez-vous dès maintenant !