webleads-tracker

Accueil > Restez informé ! > Communiqués 2008 > Europe – Afrique à la nage

Un collaborateur de TraceParts traverse le détroit de Gibraltar

Amberg, le 30 septembre 2008 – Depuis de nombreuses années, les longs parcours à la nage constituent le hobby de Christian, chef de projet chez TraceParts. Il a participé à plus de 40 compétitions sur de longs trajets, dont plus de 20 en mer. Les distances parcourues jusqu’ici concernent des parcours de deux, cinq et dix kilomètres.

 

Christian work at TraceParts as a project manager

 

Au début de cette année, il a décidé de se lancer un incroyable défi en compagnie de l’un de ses amis, nageur comme lui : la traversée de détroit de Gibraltar. Près d’une vingtaine de kilomètres en haute mer, là où le continent européen est séparé de la plaque africaine. Depuis 1928, seuls deux Allemands avaient réalisé ce périple avant lui.

 

Pour se préparer de manière efficace à cette distance, un entraînement hebdomadaire de près de 30 kilomètres a été programmé. Rien que durant la phase de préparation, Christian a parcouru plus de 600 kilomètres dans l’eau.

 

Le 13 juillet 2008, le jour J est enfin arrivé. En raison des conditions climatiques en constante dégradation, le départ a dû être avancé de deux jours par rapport à la date prévue.
An employee of TraceParts crosses the Straits of GibraltarA partir d’un bateau accompagnateur, Christian et son ami se sont jetés dans les flots à seulement 18°C, à proximité de Gibraltar. A ce moment précis, ils ne savaient pas encore à quel endroit ils reprendraient pied sur le sol africain, car cela dépendait pour l’essentiel des courants qu’ils allaient devoir affronter.

 

Une motivation de tous les instants est impérative pour mener à bien un tel projet, car la tentation est grande de renoncer et de simplement se laisser ramener par le bateau accompagnateur. Les conditions extérieures sont également difficiles à gérer lors d’une telle traversée. Les masses d’eau chaude et d’eau froide qui se rencontrent dans le détroit génèrent des vents puissants. De plus, il est plutôt conseillé de ne pas perdre le fort trafic maritime de vue. Le risque d’entrer en contact avec les divers occupants de la mer se situe également à plus de 90%.
Contrairement à ce qui se passe pendant l’entraînement en bassin à ciel ouvert ou dans un lac, rien n’est prévisible dans une expédition de ce type comme l’a montré la mésaventure de son camarade qui a été obligé d’abandonner en plein milieu du parcours pour cause de mal de mer dû à la hauteur des vagues.
La volonté de tenir le coup de l’employé de TraceParts a ainsi été mise à rude épreuve.

« J’ai nagé pour tout le monde, pour ma famille, mes amis, pour l’Allemagne, pour TraceParts » a déclaré Christian alors que l’eau devenait de plus en plus froide et que ces conditions lui ravissaient ce qui lui restait de forces.

 

serie_4_LAprès 5 heures 32 minutes et 19,5 kilomètres parcourus à la nage, Christian atteignit – sain et sauf, mais épuisé – la côté africaine près du Maroc. En récompense de cet exploit, il fut gratifié du certificat de la « Gibraltar Swimming Association » qui le confirmait dans le fait d’être l’un des rares compétiteurs à avoir réussi ce formidable défi sportif.

 

Christian est ainsi le troisième Allemand, deuxième de Bavière et premier du Haut-Palatinat, à réaliser cette incroyable performance sportive.

Toute l’équipe de TraceParts le félicite chaleureusement et attend avec impatience le prochain défi qu’il relèvera, le détroit de Belt, une traversée de la mer Baltique de plus de 25 km, entre l’Allemagne et le Danemark, prévue pour le mois d’août 2009.

News




Recevez les mises à jour mensuelles des derniers modèles CAO téléchargeables sur la plateforme CAO TraceParts

Inscrivez-vous dès maintenant !